La pénurie guette

Le taux de chômage n’a jamais été si bas dans la ville de Québec.

Depuis 1 an, ce taux atteint le chiffre de 4% selon Statistiques Canada. Aussi il est à se demander comment les entreprises vont pouvoir continuer à embaucher dans un marché aussi tendu.

Il est certain que la communauté agit notamment par le biais de Québec International pour aller chercher les talents à l’étranger notamment au Brésil, à Paris, à Tunis en France, en Tunisie et au Maroc.

Hormis l’immigration et les finissants, les recruteurs n’ont d’autre choix que de soit revoir leurs attentes envers les candidats ou marauder ceux des autres compagnies.

La bataille est déjà féroce.

Avis aux entreprises qui ne prennent pas soin de leurs employés, votre fin est proche car les employés ont le choix désormais!

  • Comments
  • 0

Abonnez-vous à l'infolettre

Découvrez l'actualité emploi sur la région de Québec.